Bonne pratique agro-sylvo-pastorales d'amélioration durable de la la fertilité des sols au Burkina Faso.

Titre

Bonne pratique agro-sylvo-pastorales d'amélioration durable de la la fertilité des sols au Burkina Faso.

Sujet

Gestion durable des terres
Agriculture
Agropastoralisme
Elelvage

Description

La gestion de la fertilité des sols est un facteur moteur pour le succès de la production agricole dans les pays du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS). Aussi de nombreux chercheurs se sont investis depuis des années dans ce domaine d’amélioration de la production agricole. Cependant le constat actuel est que les résultats de ces recherches restent encore faiblement diffusés et difficilement accessibles aux utilisateurs principaux. Le CILSS avec l’appui de l’Union Européenne a entamé en 2008 « l’Initiative FERSOL», sur la capitalisation des actions d’amélioration durable de la fertilité des sols pour l’aide à la décision au Burkina Faso. Cette initiative s’inscrit dans une logique de développement de la production de connaissances et de renforcement des capacités des acteurs en matière de gestion des ressources naturelles et d'adaptation aux changements climatiques. Elle devrait ainsi contribuer à l’amélioration de la gestion des connaissances, de l’information et au renforcement des capacités des acteurs à travers la production et la mise à disposition des acteurs d‘outils d’information en Gestion Durable de la Fertilité des Sols (GDFS). Le présent document est un produit de l’exécution de cette Initiative du CILSS qui prévoit la capitalisation des bonnes pratiques de Gestion Durable de la Fertilité des Sols (GDFS) pour une large diffusion au Burkina Faso et de façon générale dans l’espace CILSS. Ce catalogue regroupe les bonnes pratiques, les plus pertinentes et les plus complètes afin d’en faire un document de référence utilisable pour l’élaboration de modèle de recommandations de pratiques de gestion durable de la fertilité des sols au Burkina Faso. Il comprend cinquante- neuf (59) technologies ayant fait l’objet de recherche et donné des résultats probants en station et en champ. Ces bonnes pratiques (technologies) sont organisées en cinq (5) groupes :
  • les pratiques agronomiques: toutes les pratiques visant à une production agricole accrue, diversifiée et préservatrice de l’environnement et du sol ;
  • les aménagements (ou pratiques physiques) des terres à des fins agricoles: tout aménagement des sols que ce soit manuel, traction animale ou motorisée qui permette de mieux gérer les cultures pour une production accrue et durable,
  • les pratiques biologiques: toute pratique biologique visant à relever le niveau de fertilité des sols tout en préservant l’environnement.
  • Les pratiques zootechniques qui regroupent celles spécifiques aux questions de productions animales
  • Les pratiques combinées qui résultent de la combinaison simultanée ou non de plusieurs pratiques
Chacune des pratiques retenues peut à elle seule contribuer significativement à l’amélioration de la fertilité des sols et par conséquent à un accroissement des rendements de la production. Toutefois pour une meilleure gestion et amélioration de la fertilité des sols de façon durable, une combinaison judicieuse des technologies agro-sylvo-pastorales apparaît comme des options à optimiser.

Créateur

CILSS
IERA

Éditeur

CILSS

Date

2012

Contributeur

OUEDRAOGO, Sibiri Jean
ZOUNRANA, Philippe
BOTONI, Edwige
COMPAORE, Félix de Valois
OUEDRAOGO, Jean Claude
Moussa BONZI
BATIONO, Babou André
KIEMA, André

Droits

Copyright CILSS

Format

.pdf

Langue

Français

Type

Etude

Fichiers

Collection

Citer ce document

CILSS et IERA, “Bonne pratique agro-sylvo-pastorales d'amélioration durable de la la fertilité des sols au Burkina Faso.,” Bibliothèque numérique de Racines-Sahel.org, consulté le 23 octobre 2018, http://racines-sahel.org/bibliotheque-numerique/items/show/89.

Embed

Copy the code below into your web page

Géolocalisation