Nous avons 40 invités et aucun membre en ligne

 

Les actions de la SFR RACINES s’articulent autour de 4 axes scientifiques concernant :

  • - La caractérisation du climat, de la dynamique des ressources naturelles, et des services écosystémiques au Sahel (Axe 1)
  • - La gestion durable des systèmes agricoles et des écosystèmes sahéliens (Axe 2)
  • - Les dynamiques et la résilience des populations sahéliennes face aux risques climatiques (Axe 3)
  • - Le statut et les dynamiques des maladies liées aux changements climatiques (Axe 4)

La SFR Racines met par ailleurs en œuvre des actions d’appui à la recherche pour le développement, la formation et l’expertise (axe 5) en lien avec ces axes scientifique.

2.1. Axe 1 - Gestion durable des systèmes agricoles et des écosystèmes sahéliens

L’Axe 1 vise à offrir un diagnostic de référence des agroécosystèmes au Sahel, mobilisable ultérieurement pour le suivi-évaluation de l’impact des dynamiques de changement et des interventions de développement sur la résilience des populations du Sahel et de leurs moyens d’existence. Il se focalise sur l’évaluation des ressources et processus de transfert et de régulation impliqués dans la fourniture de services écosystémiques pour les populations. Les diagnostics ainsi produits contribueront à la définition d’outils d’aide à la décision pour la préservation des ressources naturelles, en particulier le sol et l’eau, ainsi qu’à des propositions d’aménagement rural pour maintenir le capital productif des agroécosystèmes.

2.2. Axe 2 - Gestion durable des systèmes agricoles et des écosystèmes sahéliens

L’axe 2 de la SFR RACINES se projette dans la définition de modalités d’action pour le renforcement de la résilience des producteurs face au climat et au milieu. La perspective retenue est celle d’une exploitation durable des agrosystèmes et du maintien sur le long terme des capacités productives des écosystèmes (capital naturel). L’axe 2 se compose de 3 programmes :  

Programme 21 – Co-conception de systèmes de culture écologiquement intensifs et résilients face au climat

Programme 22 – Renforcement de la résilience des systèmes pastoraux face au climat

Programme 23 – Systèmes agraires intelligents face au climat

2.2.1 – Programme 1 - Co-conception de systèmes de culture écologiquement intensifs et résilients face au climat

Ce programme s’attache à identifier des options techniques appropriées à la re-conception durable des systèmes de culture Sahel afin de renforcer la résilience des petits producteurs face au climat dans différents contextes biophysiques et socioéconomiques.

Le premier projet mis en œuvre à ce titre vise à soutenir les efforts de sélection et de diffusion de cultivars adaptés à la sécheresse et productifs à bas niveau d’intrants. Il s’appuie sur l’identification des traits adaptatifs de la résilience climatique des espèces cultivées et la caractérisation des interactions génotype-environnement.

Le second projet de ce programme vise à renforcer l’efficacité des choix stratégiques et tactiques des producteurs en optimisant les dates de semis et d’épandage, pour les principales espèces cultivées, selon les conditions de milieu et de pluviométrie. Il s’appuie sur le développement et l’optimisation de modèles de culture en fonction de scénarios climatiques.

Le troisième projet mis en œuvre concerne la co-conception et la co-évaluation, avec et pour les producteurs, de systèmes de culture durablement productifs et résilients face au climat. Il s’appuie sur le prototypage pas à pas de systèmes de culture multi-objectifs, et leur évaluation au champ. Les principes de l’intensification écologique (i.e. intensification de la mobilisation des services écosystémiques et de synergies interspécifiques) en vue d’accroître durablement la production agricole, en minimisant son impact environnemental et en produisant d’autres biens et services.

Le quatrième projet de ce programme vise à renforcer la lutte contre les nuisibles des cultures en mobilisant notamment solutions naturelles (développement de biopesticides à partir de ressources locales), détection précoce des infestations de culture, et traitement chimique sur seuil.

Enfin, le dernier projet de ce programme a pour ambition de déterminer les contextes appropriés au plan biophysique, socio-technique et économique pour différentes innovations techniques susceptibles de contribuer au renforcement de la résilience des systèmes de culture face au climat. Il s’agira notamment à ce titre de déterminer la nature, le niveau, et la durée des incitations éventuellement nécessaires à la diffusion de certaines innovations.

2.3. Axe 3 - Dynamiques et résilience des populations sahéliennes face aux risques climatiques

L’axe 3 de la SFR RACINES a pour objectif de contribuer à réduire l’impact du risque climatique sur les communautés locales et leurs ressources. Il s’organise autour de l’analyse de la vulnérabilité des populations locales du Sahel face aux changements climatiques, de la caractérisation des dynamiques de population, du renforcement des services d’information et d’assurance climatique et de l’évaluation des processus endogènes et exogènes d’adaptation et d’innovation face aux risques climatiques et anthropiques.

2.4. Axe 4 - Statut et dynamiques des maladies liées aux changements climatiques

L’axe 4 a pour ambition de contribuer à améliorer la lutte contre les maladies liées au changement climatique au Sahel. Il s’agit notamment à cet égard de renforcer la connaissance du statut sanitaire et de la dynamique épidémiologique des maladies liées au changements climatiques ; d’en caractériser les facteurs de risques d’apparition et d’extension et d’en évaluer l’impact socio-économique potentiel. Ces éléments contribueront à la co-conception de stratégies de lutte intégrée contre les vecteurs et pathogène, mobilisant diverses sources de connaissance, incluant la valorisation des savoirs endogènes et pharmacopées locales.

Les changements climatiques en milieu sahélien peuvent avoir un impact direct sur la santé des populations par ses effets sur l’approvisionnement en eau potable (du fait la sécheresse) et sur la diminution de la production vivrière (en lien avec l’augmentation des températures et les aléas des précipitations). Ils peuvent aussi avoir un impact indirect sur la santé humaine en favorisant le développement, l’émergence et la ré-émergence des maladies vectorielles.

Les difficultés d’approvisionnement en eau potable peuvent affecter négativement l’hygiène et favoriser le développement des maladies à transmission hydrique (avec pour exemple l’épidémie récente d’hépatite E dans la région de Diffa au Niger).

La diminution de la production vivrière aura un impact direct sur la malnutrition chronique et aiguë déjà importante dans certaines régions.

Le réchauffement climatique associé à une abondance ponctuelle des précipitations a pour effet une augmentation des aires de distribution des vecteurs, une augmentation de leur densité et de leur longévité, mais aussi une diminution de la durée potentielle des agents pathogènes, avec pour conséquence une augmentation des maladies vectorielles déjà endémiques comme la paludisme, mais aussi l’émergence ou la réémergence de certaines maladies (avec pour exemple l’épidémie récente de fièvre la vallée du Rift dans la région de Tahoua).

L’impact de ces maladies liées au changement climatique sera d’autant plus important au Sahel que les infrastructures sanitaires sont insuffisantes et souvent de mauvaise qualité.

Ces maladies émergentes et ré-émergentes, liées au climat, touchent aussi bien l’homme que les animaux. L’approche One Health constitue à cet égard un bon exemple pour leurs prévention et prise en charge

2.5. Axe 5 – Actions d’appui à la recherche Statut et dynamiques des maladies liées aux changements climatiques

Cet axe a pour objectif d’améliorer la visibilité des actions de recherche et leur valorisation dans les actions de formation par la recherche, la diffusion de l’information scientifique et la vulgarisation. Il est dédié :

  • - au renforcement de l’accès aux ressources scientifiques et à la diffusion des résultats de la recherche
  • - au renforcement des capacités des chercheurs, notamment thésards et doctorants
  • - à l’appui aux curricula
  • - à la valorisation des compétences.

Un accent particulier est porté au renforcement de capacité technique des acteurs de la recherche et du développement à travers :

-la création d’un Centre documentaire dédié à la capitalisation des productions scientifiques, offrant l’accès à des ressources documentaires larges et à jour dans le domaine de la préservation des ressources et l’amélioration de la résilience des écosystèmes.

  • - un travail permanent de veille et de capitalisation scientifique, technique et pédagogique centrées sur les résultats de la recherche

PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

 

IMAGES PUBLICATIONS

La SFR RACINES en 12 clics ...

slide

S'abonner à notre lettre d'information

Merci de renseigner votre email et de valider votre inscription pour recevoir la lettre d'information de Racines Sahel

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

RECHERCHE

Les membres fondateurs de RACINES-SAHEL, de A à Z

 logoCNRSMESRLe Centre National de la Recherche Scientifique du Niger est une institution publique dépendant du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation du Niger, autorité de tutelle de la SFR RACINES


INSTITUTIONS PARTIES PRENANTES

Logo UAML'Université Abdou Moumouni est la plus ancienne université du Niger, elle regroupe 5 Facultés, 6 Services Centraux et 3 Instituts de recherche >> http://www.uam.refer.ne


Logo ACMADACMAD is the Weather and Climate Centre with African continental competence. It was created in 1987 and has been operational in Niamey since 1992 >> http://www.acmad.net


logo CILSSCréé en 1974, le Centre Régional AGRHYMET est une institution spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) regroupant treize pays >> http://www.agrhymet.ne


key institutions 4867Le CERMES est un Établissement Public à caractère Scientifique et Technique (EPST) >> www.cermes.net


Logo Agadez2L'Université d'Agadez comporte une faculté de Sciences et Techniques et un IUT spécialisé en Energies Renouvelables, Energies Fossiles et électromécanique >> http://www.univ-agadez.edu.ne


Logo DiffaL'Université de Diffa comporte un Institut Supérieur en Environnement et Ecologie, et une Faculté des Sciences Agronomiques >> http://www.univ-diffa.ne


 

etc ...

>> CONSULTER LA LISTE COMPLETE

CONTACTS

SFR RACINES

SFR RACINES

Bâtiment des écoles doctorales

Université Abdou Moumouni 

Niamey - Niger.

Nous contacter : sfr.racines@gmail.com

ESPACE MEMBRES

JSN Boot template designed by JoomlaShine.com